Question Infiltration



OBJET : Infiltration

Bonjour,

Actuellement blessé suite à une distension du ligament interne.
J’attends beaucoup parler d’infiltrations, notamment des personnes qui ont joué sous infiltrations.
Pourriez vous m’en dire un peu plus sur ce type de soin ?
Quels sont les risques à court et long termes, et les bénéfices ?
Si il existe un danger pourquoi des medecins pratiquent ce type de soins ?

Merci

Réponse

  • Réponse
    Aymeric,
    Je vous communique deux sites à consulter pour compléter mes explications. Les médecins qui font des infiltrations obéissent à des règles strictes car selon le cas ils pourraient mettre en danger la santé du sportif.
    L’infiltration de corticoïdes permet de supprimer la douleur d’une tendinite ou d’une lésion musculaire ou articulaire. Mais ceci suppose que le sportif va respecter un repos suffisant pour que la lésion guérisse et on le met au repos pendant un temps variable selon la lésion. En effet, si le sujet ne ressent plus la douleur suite à l’infiltration, et si on le laisse continuer le sport, il va aggraver la lésion sans ressentir la douleur, ce qui signifie qu’il va détruire son tendon, exagérer la blessure musculaire…et « ça » va casser brutalement. Par exemple il y aura rupture du tendon car il continue à forcer sans ressentir la douleur. La douleur est en réalité un signe qui nous ordonne d’arrêter. C’est un excellent moyen d’éviter de continuer jusqu’à l’accident. On enlève la douleur par infiltration, mais il faut arrêter l’effort. Imaginez que vous rouliez en voiture. Une lampe rouge s’allume sur le tableau de bord montrant que la température du moteur est anormalement élevée. Si vous enlevez cette lampe rouge et vous continuez à rouler, c’est la même chose que l’infiltration qui cache la douleur. Le moteur va casser. Il fallait arrêter la voiture.
    D’autre part les infiltrations successives au même endroit peuvent favoriser l’entrée de microbes et créer des abcès et une inflammation avec du pus au point d’injection. J’ai connu un marathonien plusieurs fois infiltré au tendon d’Achille qui a fait ce type d’infection et son tendon s’est finalement rompu.
    Pour conclure, les médecins infiltrent pour enlever la douleur mais prescrivent du repos. Le premier médecin du sport qui a refusé de pratiquer une infiltration était sur la touche lors d’un match de rugby. Le meilleur joueur de l’équipe de Béziers de l’époque a reçu un coup au thorax. Il s’est précipité sur la touche le souffle coupé et souffrant le martyre en demandant au médecin une infiltration pour revenir rapidement sur le terrain. Le médecin a refusé et bien lui en a pris. Il a amené le sportif faire une radiographie qui a permis de diagnostiquer une fracture de côte. S’il avait infiltré, le sportif revenu sur le terrain risquait de perforer son poumon.
    http://www.genou.com/infiltration/infiltration.htm
    http://www.chu-toulouse.fr/IMG/pdf/Bulletin_d_Informations-2.pdf


0 vote


Connaissez-vous le livre du créateur d'Eureka-sport?
Du pur bonheur...


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive