Question Altitude



bonjour,je réalise un tpe sur le manque d’oxygène en altitude et ses conséquences sur le corps humain, pouriez - vous m’aider ? le rapport entre l’altitude et le VO2 max je pensse serais intéressant mais je ne trouve aucun renseignement là dessus.
merci


REPONSE

Amaury,
L’altitude sert à travailler avec des pressions en oxygène de l’air plus faibles qu’au niveau de la mer.
Ainsi, le sang du sportif va s’enrichir en globules rouges. L’hématocrite augmente.
Car la pression de l’oxygène respiré étant plus basse en altitude, la moelle des os longs fabrique des globules rouges qui serviront, au retour en plaine, à mieux transporter l’oxygène aux muscles en action. L’hémoglobine augmente dans le sang.
De plus, la concentration dans les globules rouges d’une substance servant à faciliter le passage de l’oxygène du sang vers les muscles, augmente également. Les chimistes nomment cette substance le 2-3 DPG
Voici un plan de travail :
Les sportifs vont faire des séjours en altitude vers 2000 m pour en tirer un bénéfice. Pourquoi ?
Altitude = baisse de P barométrique (lois de variation)
Baisse de P barométrique = baisse de Pression partielle de l’O2 de l’air inspiré. (lois et valeurs de pO2 en fonction de l’altitude)
Baisse de pO2 alvéolaire = baisse de pO2 du sang artériel (valeurs)
Baisse de pO2 art = stimulation rénale de production d’érythropoïétine (voir EPO et érythropoïétine aide aux étudiants)
L’EPO stimule la fabrication des globules rouges dans les os plats et augmente l’hématocrite.
L’augmentation des globules rouges favorise un apport supérieur d’O2 aux muscles …CQFD.
Avec cette augmentation d’apport d’O2 le sportif est plus performant.
Mais il y a aussi avec l’hypoxie d’altitude création d’une hyperventilation. Elle provoque un départ accru de CO2, donc départ d’acide du sang, donc une alcalose dite gazeuse. Cette alcalose se traduit par une augmentation du pH sanguin. Dans les globules rouges, l’alcalose favorise l’augmentation du taux de 2-3 DPG, un produit naturel de la glycolyse qui se glisse dans l’hémoglobine et favorise le départ de l’oxygène de l’hémoglobine vers les tissus.
Ici il faudra parler de la courbe de Barcroft
Et pour cela consulter un livre de Physiologie ou chercher "entraînement physiologie" dans "des liens choisis pour vous" à écrire dans la case rechercher du site.


0 vote

Articles les mieux notés de Altitude


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive