Question Blessures les plus fréquentes



Bonjour je m’appelle alban et g suis étudiant en deug Sv à l’université d’orsay .Dans le cadre d’une recherche sur la physiologie du sport j’aimerais connaitre les blessures les plus fréquentes dans les sport suivant :
Foot,Rugby,cyclisme,Foot us,handball,water polo,patinage , natation ,escrime,haltérophilie,boxe,lutte,aviron,lancer,saut,tennis,ski,marathon,course
g vous remercie d’avance d’accéder à ma requête.

Réponse

  • Alban,
    Il ne m’est pas possible de répondre en une seule fois à votre immense question
    Je vous propose de revenir avec une question à la fois.
    La semaine prochaine vous pourriez poser le cyclisme. OK ?

    Certaines lésions sont musculaires, d’autres tendineuses, d’autres articulaires et para articulaires, d’autres osseuses…Les lésions musculaires sont détaillées en page d’accueil du site sur un article spécial.

    Course :
    Ma réponse concerne toutes les courses. C’est à vous de voir les pathologies plus liées au sprint qu’au marathon.
    A mon avis les lésions musculaires de type claquage et déchirure sont plutôt liées au sprint
    Les tendinites, les troubles articulaires et les fractures de fatigue à l’endurance.
    Par contre, ce qui serait important de signaler, c’est que certains dopages créent une hypertrophie musculaire favorisant les lésions musculaires de type déchirure et les surmenages et ruptures de tendons dont la solidité, la résistance et l’élasticité deviennent insuffisantes par rapport à l’augmentation de force du muscle dopé.
    Claquages et élongations musculaires, ischio-jambiers, jumeaux et droit antérieur surtout chez les sprinters. Tendinites achilléennes, rupture totale ou partielle du tendon d’Achille surtout si infiltrations pour tendinite. Tendinites rotuliennes, des extenseurs des orteils, des péroniers latéraux et du biceps sural. Entorses tibio-tarsiennes. Douleurs des métatarses et fractures métatarsiennes de fatigue. Talalgie. Périostites tibiales des coureurs de fond, Maladie d’Osgood-Schlatter. Fracture de fatigue de la diaphyse tibiale. Gonalgie par surmenage fémoro-patellaire et douleur par lésion du tendon du fascia lata au genou. « Ligamentite » du ligament latéral externe et bandelette de Maissiat, Chondromalacie de la rotule. Lombalgies suite à un déséquilibre entre les muscles du bassin et les muscles lombaires par rapport aux muscles des jambes, hyperlordose. Entorses de la cheville.
    Je n’insiste pas sur les callosités, les cors et durillons et irritations de verrues plantaires dus aux chaussures.
    A bientôt
    AC


0 vote

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive