Check-Up


Ce n’est pas seulement faire des analyses !


Check-Up

C’est un mot américain qui vient du verbe “ to check ” qui signifie “ vérifier ”
On devrait dire en France, “ examen détaillé ”
ou “ bilan de santé ”
ou encore “ expertise médicale générale pour apprécier l’état et le fonctionnement des organes ”
Mais le snobisme fait que depuis longtemps ce mot s’est imposé sans que le demandeur ne sache exactement ce qu’on va lui faire.

Théoriquement cet examen est destiné à des gens qui sont en bonne santé apparente mais qui veulent en être sûrs, craignant d’avoir une maladie qui n’a encore donné aucun signe visible, une sorte de maladie silencieuse.

L’idée est que si on découvre une maladie plus tôt, on aura plus de chances de la guérir.

C’est d’ailleurs bien possible si le sujet n’a aucun signe, mais fume et boit beaucoup ce qui risque de lui provoquer bientôt des maladies du cœur et des artères, si son alimentation est trop riche, s’il est d’une famille où les cancers sont fréquents, ou encore s’il a un comportement sexuel à risques.

Mais le plus souvent, ce sont des patients fatigués et soucieux, présentant déjà des signes de certaines maladies, qui veulent qu’on leur fasse “ tout ce qu’il faut ” pour savoir où ils en sont.

Le problème commun aux deux types de patients, c’est que dans les deux cas le check-up peut coûter cher !

De façon simplifiée, et pour être compris par tous, voici à peu près ce qui va se passer :

Le médecin va interroger et examiner son patient à la recherche de certains signes qui seraient encore passés inaperçus et qui font que ce sujet court des risques.

L’examen est complet et long, en examinant la peau, la bouche, les dents, les seins, les organes génitaux, recherchant d’éventuels ganglions, auscultant les poumons et le cœur et mesurant la tension artérielle, souvent aux deux bras. Il cherche des signes…

Des signes de risque de maladies provoquées par les abus alimentaires ou les alimentations déséquilibrées (obésité, cholestérol, lipides)

Des signes autres de risques de maladies cardio-vasculaires

Des signes de risques de cancer différents selon le sexe (sein, utérus, colon, peau, pancréas, prostate)

Il va chercher à savoir s’il fume et abuse de l’alcool, s’il n’a aucune activité sportive et s’il a un comportement sexuel anarchique et non protégé. S’il n’abuse pas de certains médicaments par auto médication.

Il en profitera pour voir si les vaccinations sont à jour.

Selon le résultat de cet examen, il se peut que le médecin vous rassure et vous demande de revenir le voir dans 5 ans.

D’autres fois, selon les résultats de son examen, et tenant compte de l’âge et du sexe du patient, il demandera éventuellement certains examens complémentaires en fonction de chaque cas.

Et pas n’importe lesquels provenant d’une liste imprimée à l’avance et appliquée à tous les cas. La plupart des examens sont adaptés à chaque patient en dehors de quelques uns "classiques" et indispensables.

Il y a les classiques analyses de sang avec la formule sanguine, la vitesse de sédimentation et le cholestérol, les lipides et les enzymes hépatiques (pour voir dans quel état est le foie) sans oublier la glycémie à jeun (glucose du sang), et les marqueurs témoins de certaines maladies prostatiques.

Les analyses simples d’urine sont souvent demandées.

D’autres analyses plus complexes pourront compléter ces résultats dans des cas bien précis, par exemple la recherche de sang dans les selles et dans l’urine, le dosage d’hormones (de plus en plus les thyroïdiennes)

Les explorations complémentaires du type échographie, radiographie, coloscopie, électrocardiogramme de repos ou d’effort, mammographie et recherche d’ostéoporose par ostéo densitométrie seront prescrits au cas par cas.

Bien entendu, si le médecin découvre qu’une maladie existe, il orientera les recherches et prescrira un traitement.

Mais s’il ne met rien en évidence, et si tout va bien, retournez le voir dans 4 ou 5 ans environ.

Si vous êtes régulièrement suivi par un médecin, le check-up est forcément inutile, sauf si c’est le médecin lui-même qui vous le propose.
Certaines assurances pratiquent ce genre de visite médicale à type de check-up simplifié, sur des critères bien précis, avant de conclure un contrat important.


Il vaut mieux consulter son médecin de façon régulière.

Voir en ligne :

Pour comprendre : Un exemple réel et bien documenté.
0 vote



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive