Question Choix



Je souhaiterai pratiquer le volley et l’escalade mais je voudrais connaitre auparavant les conséquences médicales (est-ce recommandé ou non et pour quelles raisons) sur le dos et les genoux.

Merci


REPONSE

Sophie,
Le volley et l’escalade sont des pratiques sportives tellement différentes qu’il faut en discuter à part.
Les contre-indications à la pratique d’un sport ne peuvent être données que par un médecin qui vous aura examiné et testé, et elles peuvent varier en fonction de votre âge, mais on connaît en gros les principales raisons.
Pour le volley, il faut de l’adresse, de la technique, de la détente vitesse et de l’endurance.
Comme il faut sauter et frapper la balle en ayant toujours la tête levée avec le regard assez haut, le volley fatigue les cervicales et les mouvements de flexion extension mettent en fatigue la colonne vertébrale lombaire. Les doigts, les épaules et les chevilles (retombée après saut) sont aussi en danger.
Mais tout ceci sera vu par le médecin qui vous fera la visite de non contre indication. Il faut bien muscler son dos par un entraînement correct, un échauffement suffisant, et voir ce que ça donne. Si on veut faire de la compétition, c’est plus délicat. Mais du volley pour se distraire, pas de problème, une bonne musculation du dos devrait suffire. Si on faisait trop attention à tout, on ne pratiquerait jamais de sport. Il suffit d’un avis médical.
Pour l’escalade, c’est autre chose. Tout dépend si c’est à basse ou haute altitude, car la montagne pose des problèmes de température, de rayonnement solaire, de maîtrise de soi. Il faut ne pas être sujet aux laryngites et pharyngites, ne pas être anémié, ne pas avoir de troubles respiratoires et ne pas être épileptique. Je pense que ce n’est pas votre cas.
Les personnes faisant de l’escalade subissent un entraînement sérieux avec moniteur, et si vous avez la moindre difficulté sur le plan vertébral, vous le saurez tout de suite. Mais si vous avez déjà des douleurs articulaires, sachez que l’escalade peut vous amener à ressentir des douleurs qui vous imposeront de continuer l’épreuve pour ne pas rester immobile en situation délicate. Je ne pense pas que l’escalade soit le sport idéal pour celui qui a mal au dos, mais toute douleur a son traitement et il suffit de stopper quelque temps et de se soigner pour redémarrer son sport favori.
Pour l’escalade, je vous conseille de bien vous préparer musculairement par de la musculation totale, jambes, bras et dos, si possible en salle, et de vérifier à basse altitude avec un moniteur.
Visite médicale obligatoire, et contrôle de l’équilibre.
Bon courage
Cyber@lbert


0 vote

Articles les mieux notés de Choix d’un sport


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive