Question Phlébite



Bonjour
Je souhaite faire de l’endurance. Je suis actuellement sous traitement anticoagulant suite à une phlébite dans les veines jumelles au mollet gauche début aout. L’origine de cette phlébite n’est pas précise (contraception hormonale, long trajet en voiture 1500km en 2 jours, antécédents familiaux).
Je suis également un traitement pour hypothyroidie depuis 2 ans. J’ai arrêté le sport suite à la fatigue il y a trois ans (début de l’hypothyroidie surement).
Puis-je faire de l’endurance dès maintenant ? Quels sont les risques ?
Merci


REPONSE

Soazig,
Il y a deux problèmes qui vous concernent, le premier est l’hypothyroïdie et son traitement, le deuxième est la phlébite récente au mollet.
Pour l’hypothyroïdie, le sport n’a certainement que des effets bénéfiques s’il est pratiqué raisonnablement, à faible intensité et durée modérée.
Pour la phlébite c’est une autre affaire.
Il est important de respecter l’avis du médecin qui vous suit du point de vue sanguin pour l’effet des anticoagulants et qui examine régulièrement votre mollet.
Quand on pratique une activité sportive, la circulation sanguine est très augmentée dans les muscles. Ce sang qui arrive par des artères, remonte par les veines. Or ce sont ces veines qui sont irritées dans les muscles de votre jambe. Un surplus de circulation ne va pas vous faire que du bien. S’il y a un risque de caillot, il faut faire attention. S’il se produit une micro déchirure, avec les anticoagulants ça risque de saigner.
L’activité physique d’endurance est donc à remettre à plus tard avec avis médical.
Risques : faire bouger un caillot, irriter les veines, saigner selon le taux de l’anticoagulant.
Il faut maintenir une activité physique, avec accord médical, mais plutôt de la marche ou de la piscine.


0 vote

Articles les mieux notés de Phlébite


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive