Question Sommeil



Bonjour,
Je pratique la natation trois fois par semaine dont deux fois en soirée. J’ai remarqué qu’il m’est impossible de bien dormir après un entraînement nocturne. Je me réveille au moins deux fois dans la nuit. A quoi sont dues ces insomnies(manque magnésium ?) et comment y remédier.
A noter que les soirs ou je ne pratique pas, mon sommeil est meilleur.
Merci de votre réponse


REPONSE

Xavier,
Le sommeil est un phénomène extrêmement complexe dont l’étude est une spécialisation médicale. Il y a eu des expériences passionnantes réalisées sur des sujets soustraits au cycles du jour et de la nuit, dans des grottes, et sur des malades souffrant de troubles graves du sommeil.
En réalité, il y a deux cycles qui sont celui de la température et celui du sommeil, le cycle du sommeil est dépendant de celui de la température, mais il arrive que les deux se dissocient et que chacun devienne indépendant. Alors on est fatigué et on souffre de somnolence. De nombreuses causes peuvent perturber le sommeil, comme la fatigue, l’âge, le stress, certains troubles hormonaux, notamment les femmes à la ménopause, et également des apnées du sommeil et des mouvements incessants des jambes qui réveillent le sujet et fragmentent le sommeil, ce qui fait que dans ces cas là, le sommeil ne repose pas mais en plus fatigue.
Dans votre cas, en entraînement nocturne, il est possible que vous interveniez sur le cycle de la température puisque votre corps est dans de l’eau qui le refroidit, et ce stress thermique retentit sur le sommeil. D’autre part, le sport déclenche des bouffées d’hormones comme l’adrénaline, qui sont des hormones de stress, d’éveil, de situation de grande vigilance, et cela se produit au moment qui devrait être un instant de calme nécessaire à la préparation du sommeil. Au moment où les autres prennent leur “ camomille ”, vous réalisez un effort musculaire intense. Les déchets toxiques produits par vos muscles doivent être éliminés par le foie et les reins, le cœur et la respiration ont augmenté leur travail. Je comprends parfaitement que cela retentisse sur la qualité du sommeil. Je ne pense pas que le magnésium soit responsable de quoi que ce soit, et pourquoi lui ?
Si votre magnésium était trop bas, vous auriez des fatigues anormales à l’effort, des crampes, des contractures, et des fourmillements musculaires, mais pendant toute la journée.
Et puis, le soir, avant de s’endormir, il faut du calme, un bon bouquin, une vidéo agréable, de la musique douce. Souvenez vous que ceux qui ont sommeil et ne veulent pas s’endormir, sont obligés de bouger et de s’agiter pour ne pas sombrer. Avec vos entraînements nocturnes, c’est une agitation sportive qui a les mêmes effets .Essayez de prendre une tisane de verveine.
Bonne nuit !
Cyber@lbert


0 vote

Articles les mieux notés de Sommeil


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive