Question Sommeil



Bonjour,
J’ai 31 ans, suis en bonne santé, ne prend aucun traitement et pratique diverses activités sportives (sports co, natation, course à pied...) depuis mon enfance.
Je pratique actuellement plus intensemment la course à pied pour des raisons de disponibilité professionnelle (3 entrainements de 45min à 1h30 par semaine, 10kms, semi et marathons).
Après certaines séances d’entrainement (particulièrement celles réalisées en après-midi, les séances longues ou les compétitions plus intenses), je ressens une sentation de chaleur forte dans les jambes après le coucher et j’éprouve de grosses difficultés à trouver le sommeil (les jambes restent très chaudes même si je prends le soin de les doucher à l’eau froide après la course et avant le coucher).
Je m’interroge donc sur l’origine de ces sentations assez peu agréables et surtout fatiguantes du fait des troubles du sommeil : est-ce hormonal ? Cela provient-il d’un problème de retour veineux ?...
Je vous sollicite donc pour avoir vos conseils et éventuellement m’indiquer la nécessité de consulter un médecin ou un angiologue, sachant que je ne présente pas de varices même si mes veines superficielles sont très apparentes au niveau des mollets et que je n’ai pas de problèmes circulatoires dans ma famille.
Par avance merci.


REPONSE

Jean-Pierre,
Je comprends mal votre mail. Si je m’en tiens à votre texte vous faites une course, vous ne ressentez rien et ce n’est que le soir au coucher que l’impression de chaleur se manifeste avec des troubles du sommeil ?
Si c’est cela, je pense qu’il s’agit de troubles du système nerveux neuro végétatif dus à ce que l’on nomme le surentraînement dont vous trouverez de nombreuses descriptions dans le site notamment dans "travaux d’étudiants" sous 1000 questions.
Il se pourrait qu’à ce moment-là vos vaisseaux sanguins superficiels sous la peau se dilatent (vasodilatation cutanée) Ces troubles de la circulation peuvent également donner des troubles du sommeil.
par conséquent il faut, si ce que je suppose est vrai, diminuer l’intensité de vos entraînements et des compétitions pendant deux mois et demander à votre pharmacien une tisane pour dormir.
J’attends des précisions.


0 vote

Articles les mieux notés de Sommeil


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive