Question Temps de réaction



Dans votre réponse à ma question sur l’entraînement au Squash, vous parlez de coupler la pliométrie avec " du travail orienté sur l’amélioration du temps de réaction ".
Quel type d’exercice permet de l’améliorer ?
Comme vous me le proposez, je vous contacterai après cette étape de plio légère, afin de déterminer un programme plus détaillé et plus poussé.
Encore merci pour votre disponibilité, vous m’aidez beaucoup !

Réponse

  • Voici enfin la réponse de jean-marc qui s’excuse du retard qui est lié à ses occupation professionnelles.

    "L’amélioration du temps de réaction passe par des exercices divers et variés. Par exemple : un entraîneur donne les consignes verbales suivantes : devant / derrière / à droite / a gauche, et l’athlète dois courir en changeant de direction le plus rapidement possible, en fonction des consignes.

    De la même manière, l’athlète ferme les yeux et pendant ce temps l’entraîneur dispose des ballons au sol tout autour du sportif. Ce dernier ouvre les yeux pendant seulement 1 ou 2 secondes puis les referme à nouveau. En gardant les yeux fermés il doit dire le plus rapidement possible à l’entraîneur le nombre et l’endroit exact où sont disposés les ballons (il y a un ballon situé à ma droite à environ 3 mètres, il y en à un autres situé devant moi à environ 6 mètres). Cet exercice est d’autant plus intéressant qu’il fait intervenir les notions de repérage spacio-temporels et les capacités de traitement de l’information avec la rétine périphérique, paramètres déterminants dans une activité comme le squash.

    Un autre exercice consiste à se diriger en courant vers un tapis disposés verticalement contre un mur. Au dernier moment, l’entraîneur fait tomber un mouchoir. S’il lâche le mouchoir bleu, le sportif devra aller à droite, si il lâche le mouchoir rouge, le sportif devra aller à gauche. Cela permet de développer les facultés d’attention.

    Autre exercice : l’entraîneur lance en l’air et loin devant lui, vers le sportif, une balle. Le sportif doit déterminer le plus rapidement possible et avec le maximum de précision, en fonction de la vitesse et de la trajectoire de cette dernière, son point de chute. cela permet d’habituer l’oeil à détecter l’information pertinente et donc à optimiser le temps de réaction."
    Jean-Marc


2 votes


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive