Question Zona



Suite a peut être un sur entraînement je développe un zona au niveau du nerf crural et ce pour la 2eme fois en 1 an. Peut il y avoir un lien de causalité si oui merci de me donner quelques conseils de prévention je pense notamment a une carence alimentaire ; nombres heures sports par semaine = 6

Réponse

  • Hélas, le zona est une maladie sur laquelle on peut agir, mais sans résultat immédiat. Il faut avoir beaucoup de patience, et comme c’est douloureux, la patience est difficile à obtenir.
    Le zona porte aussi le nom de herpès zoster. Il s’agit du même virus que la varicelle c’est pourquoi il faut vérifier qu’il n’y a pas de varicelles parmi les enfants avec lesquels vous êtes éventuellement en contact. Les douleurs du nerf atteint sont insupportables et on observe souvent des vésicules sur la peau sur le territoire de ce nerf.
    Il arrive que des personnes immunodéprimées soient plus souvent atteintes, ainsi que des personnes âgées.
    Les virus de ce type sortent quand on est fatigué et on ne sait plus comment arrêter ou atténuer les douleurs. Le médecin doit donner un traitement, mais il doit aussi vous dire qu’il ne faut pas s’attendre à un résultat miraculeux.
    Je connais des malades qui souffraient tellement qu’ils ont consulté avec plus ou moins de succès des acupuncteurs, d’autres qui sont allés voir des rebouteux, des charlatans et des personnes qui sont théoriquement capables de stopper cette maladie.
    Personnellement, si vous avez très mal, je vous conseille de commencer par le traitement médical et puis d’essayer tout ce que vous jugerez bon de tenter, mais ne vous attendez pas à des miracles et préparez le porte monnaie !
    Il faut quand même que je vous conseille de ne pas trop vous fatiguer pendant quelques mois. Si vous faites 1 heure de gym sport d’entretien par jour, laissez un jour de repos entre vos séances et passez à 1 h tous les 2 jours, mais continuez à faire du sport.
    Dans vos activités sportives, veillez à ce que la partie atteinte de zona ne soit pas enfermée dans un vêtement et ainsi trop couverte. Elle doit rester aérée. Lavez vos vêtements de sport et les serviettes d’essuyage après chaque séance avec de l’eau de Javel, et faites des soins de peau avec les conseils du médecin. Il peut être indiqué de consulter un dermatologue.
    Séchez-vous vite, prenez la douche uniquement chez vous et pas dans les locaux du club éventuel.
    En période de forte éruption ne pratiquez pas de sport en salle et contentez-vous de gym d’entretien chez vous.
    Si c’est un vrai zona, sachez que dans certains cas c’est très très long à guérir. Et, hélas, ça peut récidiver.
    Pour les zonas, le mot clé est patience !

    Je suis le Pr Callis auteur de cette réponse et je viens d’avoir moi-même un zona intercostal.
    La douleur était surtout nocturne et j’ai dû prendre un antalgique puissant. Mais le hasard a voulu qu’une infirmière me conseille d’aller voir une dame du village qui est réputée pour guérir le zona et ses douleurs. Je n’y croyais pas mais j’y suis allé quand même.
    A ma grande surprise je n’ai plus souffert, plus de douleurs même sans traitement médical et le zona a séché en quelques jours. Ceci gratuitement, et elle n’a pas voulu d’argent. Je lui ai fait un cadeau, c’est normal, mais je suis obligé de reconnaître que ça a réussi. Ce n’est pas toujours le cas car une de mes amies qui a vu d’autres guérisseurs souffre toujours.
    Comme gestes, cette dame pinçait doucement avec ses doigts toute la peau autour des vésicules, ça faisait mal quand elle le faisait mais c’était supportable.


7 votes


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive